Pages

Art Détox au Centre Pompidou



Hello, vous savez peut-être que depuis l'année dernière je fais du yoga et de la méditation. J'adore prendre ce temps pour moi, pour me détendre et voir la vie plus simplement, alors quand j'ai été invitée par le Centre Pompidou pour expérimenter leur nouveau programme Art détox, j'ai tout de suite accepté !




ART DÉTOX, C'EST QUOI ?

C'est une expérience sensible et artistique. On se retrouve au coeur du Centre Pompidou, découvrant une oeuvre d'art dans une ambiance zen. Premier dimanche de mars, ma soeur et moi avions découvert l'oeuvre 1024 Farben, de l'artiste allemand Gerhard Richter. Une oeuvre qui pourrait être comparée aujourd'hui au célèbre nuancier de chez Pantone. Maheureusement nous n'avons pas pu voir l'oeuvre en vrai, mais elle est actuellement au Centre Pompidou si vous voulez la voir.
Et chaque mois, selon le programme vous pourrez découvrir une nouvelle oeuvre autour de trois activités : sport, cuisine et art.



SPORT / DO-IN 

J'ai envie de vous parler de cette expérience, parce qu'elle était à la fois insolite et reposante et tout simplement parce que oui, on a fait du sport à l'intérieur du musée !




Nous avions eu rendez-vous avant l'heure d'ouverture du Centre. Et quel bonheur d'être là, sans une foule de visiteurs! Nous étions comme privilégiées, à la découverte des oeuvres du musée. 

La matinée commença par une séance de Shiatsu. Pendant une heure, un coach nous initia à la maîtrise de plusieurs techniques de respiration et de mouvement à travers différentes oeuvres du musée. J'ai adoré cette séance d'auto-massage et de relaxation! Mais le must dans tout ça, c'était indéniablement de réussir à percevoir les oeuvres d'une autre manière, sous un autre angle, de prendre le temps d'en contempler les couleurs, les textures, les lignes.




CUISINE AVEC ALAIN PASSARD

Le programme Art Détox est d'autant plus rempli de surprises!  Nous avions eu l'immense honneur de goûter à une revisite de l'oeuvre de Richter par Alain Passard, Chef étoilé du restaurant L'Arpège. Il nous raconta de quelle manière il avait pensé l'oeuvre. Comment était-il passé d'un nuancier de couleurs à un carpaccio de légumes? 

Ainsi, tout en respectant les produits de saison, exigence fondamentale du Chef, il montra comment les tons de la palette de Richter avaient influencé le choix des légumes: de la betterave, des carottes, des navets, radis et même de la truffe! A travers sa cuisine, Alain Passard nous prouva que la création était à chaque coin de rue, que l'art inspirait la cuisine. 
Au final, l'inspiration provient de tout ce qui nous entoure, de nous, de la nature, des personnes que nous rencontrons, du temps et bien évidemment de l'art en lui-même.




"Le jardin est un nuancier fabuleux" - Alain Passard


ART CONFÉRENCE 

Enfin pour terminer cette douce matinée, une conférence fut donnée par Michel Gauthier, un format plus académique mais tout aussi intéressant. Ca me rappela mes nombreux cours d'histoire de l'art, et j'ai adoré replonger dans toutes ces questions liées à l'oeuvre de Richter : d'où était venue son inspiration ? Quelles techniques utilisait-il ? Quel message voulait-il faire passer ? 

J'espère que cet article culturel vous a plu, encore mille merci à l'équipe du Centre Pompidou pour ce très bel événement ( merci Chloé de m'avoir invitée à participer ! ). Si vous cherchez une activité artistique à faire à Paris la voilà, vous pouvez retrouver toutes les informations ici.
À bientôt

Amélie


Amélie Soutsamrane

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Instagram

09 10